L’utilisation de la caméra de surveillance dans les garages est un phénomène de plus en plus fréquent. Plus qu’une habitude de luxe, elle est devenue une véritable nécessité dans la vie quotidienne des particuliers. En effet, certains utilisent la surveillance caméra pour assurer la sécurité de leur habitation. D’autres y ont recours pour avoir un œil sur leurs enfants ou pour protéger leurs biens (voitures par exemple). Dans tous les cas, c’est une opération qui ne se fait pas au hasard, car nécessitant une certaine discipline dont voici les prérequis.

Étudier la pièce du garage

Avant toute chose, il est important d’évaluer la pièce dans laquelle la caméra cachée sera installée. De nombreux détails sont à prendre en considération ici à commencer par le choix du côté où la caméra cachée doit être fixée. Il est intéressant de trouver le positionnement sous lequel la caméra pourra trouver l’angle optimal de vision. En effet, il faut privilégier le champ de vision qui permettra à la caméra vidéo de balayer tous les coins et recoins du garage sans rencontrer d’angle mort.
En dehors de cet aspect, il faut aussi penser à l’objet devant servir à dissimuler l’appareil. Par ailleurs, il peut arriver que l’emplacement identifié pour recevoir la mini caméra soit loin de tout objet. Dans de telles circonstances, il est nécessaire de prévoir un petit trou discret à percer dans la paroi murale pour y fixer la caméra sans fil. Ce trou peut être camouflé ensuite par la disposition d’une plante de manière légère. Il faudra toutefois veiller à ne pas obstruer la vision.

Choisir la hauteur de l’emplacement de la caméra cachée

cadrage caméra garageLe meilleur emplacement pour procéder à la fixation d’une caméra cachée ne prend pas seulement en considération l’angle de vision de cette dernière. Il faudra également penser aux aspects concernant la hauteur dudit endroit. Plus une mini caméra espion est placée à une hauteur suffisamment distante du sol, mieux c’est. Ainsi, elle offrira une vision panoramique. Il faut aussi préciser que la distance séparant la caméra du sol détermine son niveau de discrétion.

Installer la caméra cachée

L’étape suivante consiste à faire l’installation proprement dite de la petite caméra dans le garage. Cette phase doit se faire rigoureusement selon les instructions contenues dans la notice. En cas de doute ou de problème avec le montage, on peut toujours solliciter un spécialiste ou demander l’aide d’un ami habitué à ces types de montages.

Procéder aux réglages et aux tests de performance

A la suite du montage, il faudra encore procéder aux derniers réglages. Ceux-ci se font selon le type de l’appareil en présence. En général, il s’agit de faire la synchronisation de la caméra avec son moniteur central, ainsi que l’installation du logiciel de fonctionnement sur l’ordinateur etc.
Pour s’assurer de la réussite de l’installation de la camera, il est toujours avantageux de mener des tests. En effet, il faut pratiquer un test de jour en laissant l’automatisme de portail du garage ouverte et un test de nuit en fermant celle-ci. Ces tests doivent permettre de s’assurer qu’aucun rayonnement, qu’il provienne de la lumière du soleil ou d’une lumière artificielle, ne vienne sur la vidéo caméra au risque de causer une mauvaise visibilité.

Comment installer une caméra dans un garage ?
Partager surShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter