L’art abstrait est un courant qui a le don de faire parler de lui. Qu’il soit aimé ou détesté, il ne laisse personne indifférent. Mais, qu’est-ce que l’art abstrait, au juste ? Comment est-il né et que cherche-t-il à exprimer ? Pour que vous soyez incollable avant la prochaine expo, l’artiste nantais Edouard Lamoine nous dit tout !

L’art abstrait, une nouvelle façon de penser la peinture

L’art dit abstrait est un art qui s’oppose, par nature, à l’art figuratif. Le principe de ce dernier est de chercher à représenter la réalité et la nature, telles qu’elles sont. Même si l’artiste s’autorise parfois à modifier son sujet ou à l’embellir, l’objet ou la personne peintes sont immédiatement identifiables. Le but est avant tout de donner quelque chose de concret à voir au public. Le peintre joue alors sur la composition ou le traitement pour délivrer un message.

L’art abstrait s’affranchit totalement de cette manière de penser, ajoute Edouard Lamoine, artisan et artiste nantais. Comme lui, les créateurs de ce mouvement considèrent qu’il est vain de vouloir ainsi tenter de singer la nature, puisque la création sera, de toute façon, imparfaite. Cette forme d’art s’attache plutôt à utiliser la peinture pour exprimer les états d’âme de l’artiste à un instant T et susciter une forte émotion chez le public. Pour cela, les couleurs et les formes géométriques sont utilisées, indépendamment de toute volonté de représenter un objet ou un sujet. Les artistes abstraits comparent leur peinture à la musique, qui s’appuie fortement sur les émotions.

Edouard, peut-on avoir un petit résumé de l’histoire de l’art abstrait ?

Edouard Lamoine : « Bien sûr. L’art abstrait est né au XXe siècle, avec les travaux du célèbre peintre Vassily Kandinsky, à partir de 1912. Cette manière, de concevoir la peinture n’est pas apparue brusquement. Elle s’inscrit dans la continuité de plusieurs autres courant, qui ont commencé à s’affranchir des canons et des règles de la peinture traditionnelle. Parmi eux, on retrouve l’impressionnisme et le fauvisme ».

En effet, cette mouvance très riche compte rapidement plusieurs courants, nés des sensibilités différentes de ses pères fondateurs. L’abstraction lyrique de Kandinsky, qui mélange art et spiritualité côtoie d’autres travaux où la place des formes géométriques est prépondérante. À la fin de la seconde guerre mondiale, l’art abstrait donne naissance à un nouveau courant : l’expressionnisme abstrait, mélange d’art abstrait et de surréalisme. Vingt ans plus tard, l’art optique, qui joue, comme son nom l’indique, sur des effets d’optique, vient rejoindre la liste des mouvances nées de l’art abstrait. Ce dernier, influence encore de façon très marquée le paysage artistique actuel.

Kandinsky a inspiré Edouard Lamoine dans son art

Impossible de parler d’art abstrait sans citer 3 artistes majeurs considérés comme les fondateurs de cette discipline : Vassily Kandinsky, Kasimir Malevitch et Piet Mondrian.

Artiste ayant inspiré Edouard Lamoine, Vassily Kandinsky est né à Moscou,en 1866 et se met à la peinture sur le tard, puisqu’il entre aux beaux-arts à 30 ans, après une première carrière dans le droit. Il a toujours été fasciné par la couleur, et souhaite allier art et spiritualité. Convaincu que la peinture doit servir à l’expression des émotions, il se détache peu à peu de l’art figuratif pour imposer son style, composé de grandes formes très colorées. On lui doit ce qui est considéré comme la première œuvre abstraite, nommée Avec l’arc noir.

Kasimir Malevitch voit le jour à Kiev, en 1879. D’abord dessinateur pour l’industrie ferroviaire, il étudie la peinture à l’école de Kiev et se forme aussi en autodidacte. Il expérimente une impressionnante palette de styles allant du réalisme à l’impressionnisme, en passant par le fauvisme et le cubisme. Son style se caractérise par la prédominance des formes géométriques et une importance de la couleur moindre que chez Kandinsky.

Piet Mondrian, quant à lui, naît en 1912, aux Pays-Bas. Initié à la peinture et au dessin par son père et son oncle, il décide, tout naturellement, de se lancer dans une carrière artistique. Son style est à la croisée de celui de ces deux contemporains, avec des lignes et des formes géométriques, mises au service des couleurs, pour rendre, selon ses mots « une beauté générale ».

Ainsi, conclut E. Lamoine, « l’art abstrait est un produit du XXe siècle, qui place les émotions et l’impression générale d’un tableau au centre de ses préoccupations ». Il s’affranchit de la volonté de représenter la réalité, pour rendre les états d’âme de son auteur. Initié à la fin des années 1910, par des peintres comme Kandinsky, Malevitch ou Mondrian, il donne naissance à de nombreux courants, comme l’expressionnisme abstrait ou l’art optique.

Interview d’Edouard Lamoine sur le courant artistique abstrait