Top 10 Meilleur Filtre Polarisant 2020

Difficile de faire un choix pour votre nouveau Filtre Polarisant ? Nous avons rédigé ce guide d’achat spécial Filtre Polarisant pour vous aider, avec le TOP10 des meilleures ventes du moment, des tests, des avis… Comme dans tous nos guides d’achats, nous avons fait le maximum pour vous aider à choisir le meilleur Filtre Polarisant !

Notre sélection de filtre polarisant

Guide d’achat filtre polarisant

Le filtre polarisant est d’une grande utilité surtout lors de photographies de paysage. Il s’agit d’un outil qui permet d’améliorer les photos pour la prise de vue. Ce qui réduit nettement le temps passé sur le traitement d’image notamment les retouches différentes effectuées depuis un ordinateur. Quoi de mieux qu’une image réussie de façon presque naturelle et qui, surtout, dépend de vos capacités en matière de photographie. Bien entendu, il vous faut le bon filtre polarisant pour réussir votre chef-d’?uvre. C’est tout l’intérêt de notre comparatif. Nous vous indiquerons les paramètres à prendre en compte pour trouver le meilleur filtre polarisant.

Un rappel sur le filtre polarisant

Tel que nous venons de le voir, le filtre polarisant est un filtre photo spécial pour la photographie de paysage. L’utilisation de filtres photo de ce type améliore le rendu des images sans devoir passer par un logiciel de retouche photo en post-traitement tel que Photoshop par exemple. Il agit comme un filtre UV pour l’atténuation de rayons lumineux et de reflets. Cela permet alors de toucher directement différents paramètres tels que le contraste et la luminosité facilement lors de la prise. Ainsi, il s’agit d’un outil idéal, voire même indispensable si vous souhaitez parfaire vos prises. Pour des exploits photographiques, n’oubliez pas de le mettre dans votre sac tel un trépied ou une carte mémoire. Le plus souvent, on le retrouve agrémenté d’un objectif grand-angle pour réaliser des photos de qualité exceptionnelle. Pour faire des photos en temps de pose longue, il est recommandé de l’utiliser avec un filtre ND variable. Cela permet d’ailleurs d’avoir des photos disposant de couleurs vives et contrastées, ce qui est impossible dans un traitement sur ordinateur.

Le filtre de polarisation se décline en différents modèles. Ce qui implique un choix méticuleux pour que votre investissement en vaille la peine. N’oubliez pas qu’il s’agit d’un accessoire à film polarisant que vous utiliserez sur le long terme. Cela signifie que vous pourrez vous en servir pour de nombreuses occasions. Il vaut mieux opter pour le meilleur produit issu d’une marque reconnue comme étant de qualité moyennant un prix plus élevé. Vous serez alors certain d’avoir tout le nécessaire pour photographier des paysages à couper le souffle.

Les critères de choix d’un filtre polarisant

Pour faire un achat judicieux de filtre polarisant, il faut considérer quelques paramètres : le diamètre, la catégorie du filtre, l’épaisseur, la marque et bien entendu le budget.

Le diamètre du filtre

Le diamètre est un critère important pour choisir un filtre polarisant. En principe, il faut voir sur l’objectif de votre appareil pour savoir quel diamètre de filtre choisir. Un chiffrage en millimètre est indiqué dont le minimum est de 16 mm.

On peut alors déduire que chaque filtre équivaut à une dimension précise de l’objectif. Ce qui peut conduire à plusieurs achats de filtres polarisants si vous disposez de plusieurs objectifs, ce qui risque d’occasionner de grandes dépenses. Fort heureusement, il existe une solution pour y remédier. Il s’agit de la bague d’adaptation.

Le type de filtre

Ensuite, il y a le type de filtre qui n’est pas à négliger. En général, vous avez le choix entre deux catégories : le filtre polarisant circulaire ou filtre CPL et le filtre polarisant carré ou rectangulaire. Le filtre de polarisation circulaire constitue la majorité des filtres actuels sur le marché du fait de son usage facile et pratique. Il suffit de le visser sur l’objectif pour pouvoir l’utiliser comme on le souhaite. Le but est généralement de polariser ou pour atténuer l’effet en fonction des conditions lumineuses et de la scène. Le plus souvent il vous sera nécessaire de réaliser plusieurs essais afin de déterminer la polarisation que vous souhaitez sur une photo de paysage.
Le filtre polarisant carré, quant à lui offre une polarisation linéaire. Ce qui réduit quelque peu les possibilités de doser les effets de lumière polarisée.

L’épaisseur du filtre

En ce qui concerne l’épaisseur, prenez en compte le modèle qui vous convient entre les trois principaux qui existent : fin, ultra fin et normal. Les modèles fins et ultra fins sont réservés aux grands angles. En effet, en fonction de la focale, du type d’appareil photo que vous utilisez et de l’ouverture du diaphragme, le vignettage sur l’image prise peut être vu ou non. Pour ce qui est de l’ouverture, plus vous en utiliserez une grande, plus le vignettage apparaitra. Pour être plus précis, il s’agit d’une petite partie du filtre que vous pourrez voir sur une photo, ce qui n’est pas une bonne chose.

Les modèles de filtre normal sont bien évidemment plus épais que les modèles de type slim. Afin de voir s’ils vous conviennent, il est important de déterminer la focale que vous utilisez et votre type d’appareil photo. En effet, si le diamètre de l’objectif photo est de type grand-angle ou ultra grand-angle, l’apparition de vignettage est souvent fréquente. Enfin, en fonction du porte-filtre, il est possible d’installer deux ou plusieurs filtres photos sans pour autant voir apparaitre des vignetages.

La marque du filtre et le budget

Les derniers critères à ne pas oublier lors de votre achat sont la marque et votre budget. Ce dernier constitue en effet un critère prépondérant. En fonction de vos possibilités, il est important de ne pas négliger la qualité générale du ou des filtres polarisants que vous achèterez. Vous risquerez en effet de réaliser des photos de moindre qualité plutôt que le contraire. Ainsi, sur le marché, vous trouverez différents filtres de ce type à des prix très variables. Les modèles d’entrée de gamme peuvent s’acquérir généralement autour d’une vingtaine d’euros la pièce. Les filtres spéciaux de gamme supérieure, quant à eux, peuvent facilement atteindre quelques centaines d’euros au maximum. D’une manière générale, les prix dépendent de différents paramètres :

  • Le diamètre : plus celui-ci sera grand, plus le prix sera élevé ;
  • La marque : les grandes marques offrent des produits de très bonne qualité, ce qui impacte le prix de leurs filtres ;
  • La qualité : comme tout autre produit, la qualité d’un filtre influe sur son prix. En effet, il faut savoir que le traitement réalisé sur le verre polarisant n’est pas le même sur tous les filtres disponibles dans le commerce. Un bon filtre sera évidemment plus cher qu’un autre bas de gamme ou de mauvaise qualité.

En ce qui concerne la marque, de nombreuses existent, mais ne fournissent pas toutes des filtres que l’on qualifierait de bonne qualité. Quelques-unes sortent incontestablement du lot et sont considérées par les photographes professionnels comme les meilleures. On peut par exemple citer Lee, Hoya, Heliopan ou encore Cokin. D’autres proposent aussi des produits de qualité qui vous permettront d’utiliser un filtre donnant de très bons résultats. En outre, certains fabricants d’objectif peuvent accueillir n’importe quel filtre choisi, à l’image de Nikon, Zeiss ou Canon. De plus et d’une manière générale, les grandes marques d’appareils photo proposent leurs propres filtres. Enfin, il est ainsi conseillé de privilégier les marques reconnues dans le domaine pour ne pas avoir de mauvaises surprises de vos premières photos de paysage.

Ce comparatif a pour but de ne pas vous imposer le modèle qu’il vous faut, mais plutôt de vous aiguiller sur les bons choix à prendre. À vous de faire le test et d’opter pour celui qui vous convient le mieux. Toujours est-il que grâce aux informations détaillées que vous avez reçues, vous aurez moins de mal à faire votre tri et à trouver le filtre polarisant qui est fait pour l’objectif de votre appareil.

Avantages du filtre polarisant

Nous enchainons avec un petit rappel des avantages du filtre polarisant. Il s’agit avant tout d’un dispositif destiné à apporter une nette amélioration de vos prises de paysages. Vous gagnez aussi en temps et en énergie puisque vous n’aurez plus besoin de faire des retouches pour avoir des images à la hauteur de vos attentes.

De plus, cette modalité quasi naturelle de l’utilisation du filtre polarisant peut vous aider à améliorer vos capacités de prise de photos. En effet, vous ferez encore plus attention à vos captures en sachant que vous n’allez plus les retoucher ultérieurement.

Ce type de filtre sert donc à réduire les reflets dans votre image et peut même servir à supprimer les reflets sur différents supports. Cela peut être ceux que l’on trouve sur les voitures, les vitrines, les pierres ou les feuilles mouillées et sur la surface d’un lac ou de la mer.

En somme, le filtre polarisant est l’accessoire idéal pour obtenir de belles photos de paysages. Il existe en plusieurs modèles et en différentes dimensions pouvant s’adapter à votre objectif grâce à l’usage d’une bague d’adaptation. Faites le test, demandez conseil et achetez le filtre de votre choix sous la meilleure marque.

Comment utiliser un filtre polarisant ?

Il est important de noter que l’utilisation de ce genre de filtre est à la portée de tous, même si l’on n’est pas un photographe professionnel. D’ailleurs, vous n’aurez qu’à visser votre filtre sur l’objectif ou sur le porte-filtre de votre appareil photo. Pour voir les effets qu’il peut fournir à une image, il vous suffit de le faire tourner.

D’une manière générale, un filtre, quelle que soit sa marque, est composé d’un verre et de deux bagues. Celle qui est à l’arrière du dispositif est fixe et sert aussi à la fixation sur le porte-filtre ou l’objectif. Celle qui est placée à l’avant est mobile et sert principalement pour les réglages du filtre. Ainsi, lorsque vous tournerez la bague avant de votre filtre, faites-le en optant pour le sens qui permet de le fixer. Cela doit vraiment être une habitude, puisque si vous le faites dans l’autre sens, il se peut que la bague arrière se dévisse. Ce genre de cas peut se produire, car même si la bague avant est en principe indépendante de la bague arrière, d’éventuels frottements peuvent survenir. Ainsi, lorsque vous le ferez dans le bon sens, vous visserez un peu plus la totalité du filtre ce qui évitera de le faire tomber. Cependant, lorsque vous allez démonter le dispositif, il vous faudra y mettre un peu plus de force, mais cela ne constitue pas un problème.

Les réglages du filtre polarisant

Vous savez maintenant comment bien installer et visser un filtre polarisant sur votre appareil photo. Il est dorénavant important d’aborder un des vifs du sujet : les réglages. Ainsi, il faut savoir qu’un filtre CPL fonctionne sur 90°. Sur la position dont l’effet est le moins visible possible, on peut déterminer qu’il s’agit de l’angle 0°. Ici, le filtre dispose de 0 % de sa capacité filtrante. Lorsque vous le tournerez à 90°, cela veut dire qu’il est à 100 % de ses capacités. Pour les autres angles, vous vous en servirez en fonction du rendu voulu et des effets que vous voudrez mettre en place.

Le bon moment pour utiliser un filtre polarisant

Même s’il est simple d’utilisation, ce type de filtre demande un certain temps d’adaptation. De plus, en fonction du moment, du type de paysage et d’autres paramètres, l’emploi peut être différent. Par exemple, en paysage urbain, le filtre va être employé pour supprimer les reflets que l’on trouve généralement sur les vitres des bâtiments. Ses derniers constituent en effet des surfaces réfléchissantes importantes. Le filtre va donc éliminer cette source lumineuse.

Après une pluie, vous aurez besoin d’un filtre polarisant pour effacer les reflets blancs sur les zones mouillées. Cela permettra d’apporter plus de contraste et plus de saturation des couleurs. Pour photographier la surface d’un lac entre autres, avec ce filtre, vous pourrez avoir une image sans le reflet du ciel sur la surface de l’eau.

Par contre, il est important de noter que la prise d’une photo à contre-jour rendra le filtre inefficace. Il en est de même si le soleil est positionné derrière vous. Pour que le dispositif fonctionne, il faut que vous soyez à au moins 90° par rapport au soleil. En d’autres termes, cela signifie qu’il doit être haut dans le ciel.

Top des ventes

Dernière mise à jour : 2020-10-22 02:31:50